Groupe scout St-Raphaël Romont
Les fondements du scoutisme
> Page d'accueil > Scoutisme > Fondements
Le but du scoutisme est le développement global de la personne à travers cinq relations et sept éléments d’une méthode. Voici son contenu : 

 

Cinq relations

 
Cinq relations pour développer la personnalité de l’enfant ou du jeune. 

La relation à soi. Cela permettra au jeune de mieux connaître ses possibilités mais également ses limites. Il développera ainsi une confiance en lui afin de surmonter les différents événements de sa vie. 

La relation à son corps. Le scoutisme invite le jeune à développer différentes perceptions afin de mieux ressentir son corps. Cela l’aidera à mieux comprendre le fonctionnement de son corps et à l’accepter. 

La relation aux autres lui apprendra à vivre en communauté et à prendre conscience de certaines valeurs telles que le partage, le respect, l’écoute, la tolérance, la différence et l’acceptation. 

La relation aux choses fera découvrir et respecter l’environnement qui entoure le jeune. Il pourra ainsi développer son savoir-faire et sa créativité. 

 
La relation spirituelle ou à Dieu incitera à réfléchir et à s’interroger sur les valeurs. C’est un travail de développement personnel qui donne un sens à la vie du jeune. 

 

 

7 éléments d'une méthode

 
Les sept éléments présentés ci-dessous constituent la méthode scoute et nous aident à atteindre le but du scoutisme. Ceux-ci sont mis en oeuvre dans nos réunions et camps. Les activités sont alors variées, attractives et diversifiées 

La progression personnelle. Petit à petit, le jeune est appelé à se fixer des objectifs de progression dans les domaines de responsabilités, du savoir-faire et des valeurs. Il s’engage à les atteindre. 

La pédagogie du projet part principalement des envies et des représentations du jeune. Elle permettra de créer un projet du début à la fin. 

 
La vie en plein air. Le scoutisme est vécu principalement dans la nature. Les activités offrent non seulement un espace détente sain mais favorisent également l’autonomie de chacun. 

 
Le jeu est l’outil premier pour transmettre des connaissances et des compétences. C’est un moyen enrichissant et plaisant. 

 
La loi et la promesse. La loi aide à établir une ligne de conduite dans la vie du jeune scout. Cela lui permettra de réfléchir sur des valeurs et d’en discuter. La promesse, quant à elle, permet de s’engager librement sur le respect de ces valeurs. 

La vie en petits groupes permet de s’engager dans des activités de tous genres. Elle permet également de prendre un rôle de «parrain» afin d’accompagner les plus jeunes dans le groupe. 

Les rituels et traditions sont des activités qui marquent la vie du scout. Ils sont porteurs de sens pour le scout. Ce sont des faits qui perpétuent et qui renforcent l’esprit du groupe.